Antoine Berjeaut feat. Mike Ladd, Wasteland, Freshsounds records, 2014

(extrait de la présentation radiophonique)

Il nous est donné d’entendre un monde urbain, très actuel, classieux, qui s’écoute comme un tout cohérent. On découvre l'équivalent d'un groupe de rock ou de hip-hop. Tandis que la voix de Mike Ladd apporte chaleur et chair les musiciens conduisent une musique nuancée, mélodieuse et rythmée, en marge finalement de ce qui se fait et dans le jazz actuel et dans les autres musiques populaires. Louons la modestie de l’instrumentiste Antoine Berjeaut qui privilégie le compositeur à l'instrumentiste. Derrière les brumes du terrain vague (puisque c’est la signification du mot Wasteland), on découvre une sensibilité lumineuse et aérienne. 

 

en écoute dans cette émission

 

Bestof2014